Soul Food de Kognitif, la crème de l’abstract hip hop

soul-food-kognitifLe dernier LP de Kognitif appelé « Soul food » est disponible depuis le 26 mai via Bandcamp et depuis le 1er juin sur toutes les autres plateformes.

Nul besoin de vous dire que celui-ci est un chef d’œuvre et qu’il fera résonner dans vos tripes un beat funky,  hip hop et doucement rocké à vous faire décoller dans les nuages.

Difficile à classer ou décrire si on a que quelques mots devant soi, Kognitif s’inscrit dans ce paysage musical hip-hop jazzy qui vous fait marcher dans les rues la tête haute, le cœur battant, au gré d’une ballade musicale aux détours aussi nombreux qu’une aventure sonore pleine de superbes inspirations.

Souvent urbaines, toujours dans les nuages, ces absorptions mélodieuses que nous propose Kognitif ont indéniablement leur pied-à-terre sur la planète hip-hop. Je m’avancerai peut-être, mais je me plais à penser que la garçonnière de cet artiste se situe rue du jazz et enfin, que les quartiers d’été de ce dernier pourraient se situer en vacances sur les plages de rock island où le sable fin des côtes de l’électro-swing laisse pousser les palmiers des jardins trip-hop.

Vous avez perdu l’itinéraire ? Pas grave, une simple écoute vous indiquera le chemin.

Quelques détails

Soul Food, basé sur 15 merveilleuses pistes est le troisième et dernier enregistrement longue durée de Kognitif. Ses deux premières tueries musicales avaient été nommées successivement :

  • My Space World paru en juillet 2012.
  • Monometric édité en janvier 2014.

soul-food-kognitifLe design de cette œuvre a été magnifiquement réalisé par Christophe B. de Muri. Celui-ci, pour Soul Food a imaginé une pochette de couleur entièrement rouge pale-orangée où figure au recto un bambin qui paraît touché d’anophtalmie (il n’a pas d’yeux), dont les oreilles sont couvertes d’un casque audio branché à une platine vinyle. À grandes bouchés, l’enfant croque dans un disque et semble en appétit pour s’en taper deux autres ensuite.

L’intérieur de la pochette accueille un panier de pique-nique rempli de vinyles et posé près d’une marguerite. Il y figure également des big ups et le nom des divers collaborateurs.

Le recto, lui, offre les différents noms des 15 pistes proposées via les deux disques du LP.

Nul doute que les amateurs de bon vieux abstract hip hop old school se régaleront les oreilles à l’écoute de ce sublime LP. Plusieurs critiques sont déjà unanimes et encensent le disque qui possède de beaux jours devant lui. Édité à 300 exemplaires originellement, celui-ci s’est vu reproduit pour atteindre 200 copies supplémentaires… dont il ne reste que 5 exemplaires à l’heure à laquelle j’écris ces lignes.

Et dire que je n’ai pas encore le mien…Snif…

Actuellement, on ignore ce que nous prépare cet artiste français originaire de Poitiers. Une info récente parue sur sa page facebook le 25 juillet de l’été 2016 annonçait toutefois, et pour notre plus grand plaisir, qu’il serait la première partie de toutes les dates prévues de la tournée de l’artiste Wax Tailor. Une superbe vitrine pour Kognitif, que je vous invite à retrouver de Rouen à Nancy en passant par Nantes, Caen, Brest, Paris, Besançon ou encore Strasbourg, dès cet automne.

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.